Vous êtes ici : Accueil / Agenda / Conférence/ Le réseau Edith Cavell

Conférence/ Le réseau Edith Cavell

Présentation de la publication "Le réseau Edith Cavell. Des femmes et des hommes en résistance", par Emmanuel Debruyne
Quand ?
Le 24/11/2015,
de 19:30 à 21:00
Tarifs
4€
Sans réservation
S'adresser à
Téléphone
065/40.53.25
Ajouter au calendrier
vCal    iCal

Cent ans après l'exécution de l'infirmière britannique, le 12 octobre 1915, l'ouvrage "Le réseau Edith Cavell. Des femmes et des hommes en résistance" s'interroge non pas sur la vie de Cavell mais sur le réseau dans lequel elle était engagée, une filière d'évasion partant du nord de la France vers la frontière des Pays-Bas et au sein de laquelle s'activèrent environ 180 citoyens français, belges et britanniques.

.À l'issue des grandes batailles d'août 1914, des centaines de soldats alliés sont dépassés par l'avance allemande. En Belgique et en France occupées, des habitants les cachent et, bientôt, organisent une filière d'évasion. L'infirmière britannique Edith Cavell paie de sa vie cet engagement clandestin. Son exécution, le 12 octobre 1915, entraîne un tollé international. Son image de martyre de la cause alliée a quelque peu éclipsé les nombreuses personnes qui ont joué un rôle tout aussi crucial dans le même réseau, à savoir l'architecte Philippe Baucq, l'institutrice Louise Thuliez, le prince Réginald de Croÿ, l'ingénieur Herman Capiau et plus de 180 anonymes belges, français et britanniques, catholiques ou francs-maçons, de condition aisée ou très modeste.

Emmanuel Debruyne a reconstruit le réseau qu'ils ont formé, un réseau tissé d'amitiés, de hasards et de rapports sociaux, et parcouru de reconnaissances et d'amertumes, de dilemmes et d'aveux, de tourments physiques, mentaux et familiaux. Dans l'ombre de l'icône qu'est devenue Edith Cavell se sont joués les audaces, les risques, les souffrances et les déchirements qui ont marqué la vie de ces femmes et de ces hommes entrés en résistance.

Docteur en Histoire, Emmanuel Debruyne est spécialiste de l'histoire de l'occupation de la Belgique et du nord de la France durant les deux confits mondiaux. Il vient de publier "Le réseau Cavell. Des femmes et des hommes en résistance" aux éditions Racine en octobre 2015. Il est également le conseiller historique de l'exposition “Miss Cavell, le parcours d'une infirmière britannique à Bruxelles” qui se tient actuellement à la Maison des Arts de la Commune d'Uccle. 

A l'issue de la conférence, nous vous donnons rendez-vous pour un moment de discussion autour d'un verre de l'amitié.

 

 

 

Actions sur le document